Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Le coin des artistes

Le coin des artistes


groupesToute l'association

LA CHANSON DU SAINT PERAY

 

1. Voyez là haut sur la colline

Sous les rayons d’un soleil d’or

Par une caresse divine

La vigne qui produit encor

Qu’il se boive en tonnes,en bouteilles

Ce vin là, toujours jeune et frais

Qui grise d’amour sous la treille

A pris le nom de Saint Péray

Refrain

Qu’on apporte mon vidrecome

C’est l’heure où je veux être gai(e)

Versez moi ce vin qu’on renomme

A moi, versez, versez, versez

A moi, à moi versez, du Saint Péray

 

2. Soyez joyeuse ou bien morose

Avec ce vin, il faut encor

Couronner votre front de roses

Et sourire à sa couleur d’or

Sois béni merveilleux breuvage

Si du coeur par trop affaibli

Tu peux ranimer le courage

En lui donnant un jour l’oubli

 

3. Quand le soir descend sur la terre

Qu’il abrite les amoureux

Quand s’accomplit le doux mystère

Du bonheur lorsqu’on est deux

Buvez du Saint Péray, mignonne

Vous verrez comme il fait jaser

Et comme aussitôt résonne

La ritournelle des baisers

 

4. Ce vin coula sous la muraille

De Crussol en ses fameux temps

Où les coups d’estoc et de taille

Etaient donnés par des géants

Ce vin vénérable et magique

Grisa la Féodalité

A présent, pour la République

Il coule en toute liberté

FIN

 

Les Boulistes

1. Ils vont gagner quelques parties                                           

Dans les concours du beau pays

En jouant leurs boules une à une

Depuis longtemps ils en rêvaient

D’une coupe en métal doré

Comm’ de la croupe d’une brune                                                                     

Les boulistes                                                               

Ce n’était pas original                                 

Quand ils frappaient machinal                    

Les boules de leurs adversaires                   

Mais ils savaient tous à propos                                   

Ou pointer ou faire des carreaux

Ou bien détendre l’atmosphère 

               Refrain           

 Pourtant que la Fanny est belle

      Quand notre honneur est menacé

        Parce qu’on a pris une « rondelle »

  La tradition c’est de l’embrasser

 

2. Deux boules et un petit bouchon  

Une année bonne et l’autre non

Et sans  victoires et sans Fannys

Mais quand tu fais un festival

Il n’y a rien de plus normal

Que de gagner une partie

La Fanny

Si elle te tombe sur le nez

Le but ne sera plus tiré                            

C’était une horrible piquette                    

Mais le bouliste doit s’accrocher              

Les boules ce n’est jamais gagné              

Si elles ne vous tournent pas la tête   

 

     

3. Même en grillant des cigarettes

Ce sont des mènes qui se répètent 

Jusqu'à la fin d'une partie    

Qu'importe les joues les années

Ils ont tous envie de jouer                                                       

Même si la boule n’a pas obéi

Les boules                                                     

Qu’elles soient en bronze ou synthétique

Elles nous sont toutes symphatiques

Elles sont comme tous les bouliste

Mais quand on arrive en Finale

Cela est vraiment phénoménal

Car pour elles rien ne résiste

 

Paroles Alain Besson

Air  "La montagne"

 

                                                                                                 FIN

                                                            

                                                       

 

Recherche

PHOTOS

Documents Les Foulées de Noël  2017Documents Les Foulées de Noël  2017Documents Les Foulées de Noël  2017Documents Les Foulées de Noël  2017Documents Les Foulées de Noël  2017

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.

Calendrier